Un projet en rupture technologique

Le coeur du projet

De nouveaux procédés sont développés dans le domaine des amorceurs dual-cure radicalaires et cationiques pour durcir des matériaux sur de fortes épaisseurs par UV. Ceci ouvre la voie à la fabrication UV de composites pour pièces de structure. Un fort investissement est aussi dédié à la compatibilisation et la dispersion de charges afin d'obtenir des composites épais et fortement chargés à haute propriétés mécaniques. Par ailleurs, dans le but de dépasser les limites imposées par les revêtements actuels, principalement basés sur les acrylates et époxydes, de nouveaux revêtements photopolymérisables seront étudiés tels que les revêtements hybrides organiques/inorganiques obtenus par voie photosol-gel.

Quatre objectifs stratégiques

Le projet vise à renforcer la capacité de recherche du LPIM et d'innovation industrielle en imprimant une vision à 6-10 ans ; assurer la formation d'étudiants et de professionnels dans les domaines prescrits ; développer l’attractivité du pôle de compétences LPIM/MÄDER ; interagir avec d'autres partenaires potentiels en amont et en aval des technologies produites.